Groupe de travail sur la mobilité de la main d’œuvre

Zone d'identification

Type d'entité

Collectivité

Forme autorisée du nom

Groupe de travail sur la mobilité de la main d’œuvre

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1952-1957

Historique

La série chronologique cotée AC/36 contient les documents du Groupe de travail sur la mobilité de la main d’œuvre.À l’origine de ce groupe, on trouve un mémorandum des suppléants du Conseil (voir D-D(52)94), repris par le Conseil lors de sa réunion du 18 septembre 1952 (voir C-R(52)21). À cette occasion, il a été décidé de créer au sein du Secrétariat international une section restreinte, qui serait chargée du problème de la main d’œuvre, ainsi qu’un groupe de travail sur la mobilité de la main d’œuvre, auquel seraient soumises les conclusions des travaux de la section restreinte.La présidence devait échoir au représentant permanent de la Grèce. L’Italie et les États Unis devaient être représentés au sein du Groupe par leurs représentants permanents. La première réunion a eu lieu le 24 octobre 1952. Les tâches du Groupe de travail consistaient à étudier la question de la main d’œuvre, en particulier les aspects suivants : - les mesures destinées à intensifier les migrations ;- les projets visant à éviter que la pénurie de main d’œuvre n’entrave les activités défensives ;- les plans de prévention concernant les perturbations du marché de la main d’œuvre en cas de guerre.À l’appui de l’examen de ces questions, des rapports ont été rédigés par les gouvernements des pays membres et présentés au Groupe de travail.Il faut également mentionner l’existence d’un groupe de travail d’experts sur la main d’œuvre, dont les documents ont d’abord été intégrés à la série cotée AC/36 avant qu’une distinction claire ne soit établie entre les documents du Groupe de travail sur la mobilité de la main d’œuvre et ceux du Groupe de travail d’experts sur la main d’œuvre, qui prendront, en janvier 1955, la cote AC/36(M). De nombreux documents créés entre janvier 1953 et janvier 1955, conservés sous la cote AC/36, ont été émis par le Groupe de travail d’experts sur la main d’œuvre.Le Groupe de travail a été dissous avant qu’il n’ait achevé son rapport final pour 1957.

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

AC/36

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice