Division Diplomatie publique (PDD)

Zone d'identification

Type d'entité

Collectivité

Forme autorisée du nom

Division Diplomatie publique (PDD)

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

2003

Historique

Le Service d'information de l'OTAN (aussi appelé Division de l'information ou Direction de l'information en fonction de la place occupée dans la structure hiérarchique de l'Organisation à un moment donné) avait principalement pour tâche d'informer l'opinion publique des buts et des réalisations de l'Alliance atlantique. Il aidait les autorités des pays membres à rassembler des données sur les activités et les politiques de l'OTAN et à mettre au point des programmes d'information dans ce contexte, afin que l'information soit communiquée aux organes de diffusion par divers supports de communication. Le Service d'information était en outre chargé de tâches liées aux relations publiques, telles que la coordination et la supervision de tous les arrangements relatifs à la presse pour les réunions du Conseil, l'organisation de visites de groupes au siège de l'OTAN et l'organisation de conférences, de stages spécialisés et de séminaires portant sur des questions en rapport avec l'OTAN. Ce service fournissait un soutien administratif pour l'ensemble des activités, des réunions et des comités de l'OTAN ayant trait à l'information. Le Service d'information de l'OTAN trouve ses origines dans la résolution du Conseil n° 4/7 (D-4/15 Final), du 18 mai 1950, par laquelle le Conseil de l'Atlantique Nord a décidé de « développer et de coordonner l'information de l'opinion publique sur les objectifs du Traité, tout en laissant à chaque pays la responsabilité des programmes nationaux dans ce domaine ». En août 1950, la création de ce service a été approuvée (D-D/17 révisé), une décision qui a été suivie peu après par la nomination d'un directeur de l'information (D-R/20), chargé immédiatement de recruter du personnel (D-D/186) et de définir un mandat pour le Service (D-D/187).Le Service d'information a été divisé au départ en plusieurs sections chargées d'exécuter les principales fonctions lui incombant : Section Relations avec la presse, Section Rédaction, Section Moyens spéciaux de propagande (films, télévision, radio, photographies, expositions) et Section Recherches (ISM(53)30). En 1957, le Service d'information a été restructuré pour devenir la Division de l'information, le but étant qu'il se consacre spécifiquement à des projets à long terme dans le domaine de l'information : relations extérieures et moyens spéciaux ; programmes et publications ; relations avec les pays (la coordination des activités concernant la jeunesse a été ajoutée à ses attributions en 1959). Cette réorganisation a par ailleurs mené à la création d'un service de presse distinct, tout particulièrement chargé des relations avec la presse au quotidien et des activités relatives à la documentation (PO(57)859). Même si la Division de l'information et le Service de presse travaillaient de manière parallèle, ces entités étaient considérées comme des unités distinctes relevant toutes deux du secrétaire général adjoint pour les affaires politiques.La Division de l'information a fait l'objet d'une importante réorganisation interne en 1963, qui a mené à un changement considérable dans la structure de ses activités (BC-D(63)20). La fonction « documentation » du Service de presse et la fonction « affaires culturelles » de la Division Politique (qui englobait le programme OTAN de bourses de recherches et d'études et le programme de chaires pour des professeurs étrangers) ont été transférées à une entité dénommée « Direction de l'information », qui était divisée en deux grandes sections : une section Moyens d'information, chargée des activités de « production », et une section Relations avec le public, chargée des activités de « diffusion ».La grande restructuration du Secrétariat international qui est allée de pair avec le déménagement à Bruxelles, en 1967, a donné lieu à la création d'une division regroupant les affaires politiques, l'information et la presse (PO(67)122). Une réorganisation de la Direction de l'information a suivi en 1969, (BC-D(69)45), ce qui a abouti à une structure composée de trois grandes sections (Section pour la politique de l'information, la recherche et la rédaction, Section pour la production des moyens d'information et Section pour les affaires extérieures et les relations régionales), l'objectif étant de parvenir à une répartition des tâches qui soit plus logique. En 1981, la Direction de l'information s'est vu confier la responsabilité du travail de planification la concernant et de l'administration de son budget (ON(81)58).En 1990, la Direction de l'information a fusionné avec le Service de presse pour donner naissance au Bureau de l'information et de la presse (OIP) (PO(90)93). Ce bureau se composait au départ de deux grands services, à savoir un service Presse et médias et un service Information, lui-même subdivisé en trois sections (Section Planification, édition et budget, Section Productions audiovisuelles et Section Relations extérieures).En 2001, vu l'importance accrue accordée à de nouvelles stratégies d'ouverture, le domaine de compétence de la Section Relations extérieures a été étendu aux programmes du Conseil de partenariat euro-atlantique (CPEA) et du Partenariat pour la paix (PPP). Une place particulière a été faite à la relation bilatérale spéciale entre l'OTAN et la Russie, et au partenariat entre l'OTAN et l'Ukraine, comme en témoigne la création d'un bureau d'information à Kiev (ouvert en mai 1997) et d'un autre à Moscou (ouvert en février 2001).Les réformes intervenues au siège de l'OTAN en 2003 (SG(2003)0429) ont donné lieu à une vaste restructuration du Secrétariat international, dans le cadre de laquelle l'OIP a fusionné avec la Division des affaires scientifiques et de l'environnement pour donner naissance à la Division Diplomatie publique (PDD).

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

PDD

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice